Stages – Conférences – Formations

DATES des stages et conférences 2018-2019

CONFÉRENCES (19h-20h30)

Jeudi 13 SEPTEMBRE : s’affirmer dans les relations au travail, avec les amis, la famille, dans son couple, avec ses enfants… Conf. Gratuite
Ecole des Arts et Métiers, Bd Louis XIV, Lille – s’inscrire

Jeudi 11 OCTOBRE : Communiquer avec bienveillance et efficacement avec les autres : la CBA. Conf Gratuite
(CCI = chambre de l’industrie et du Commerce de Lille – Pl. du Théâtre, 59000 Lille)
s’inscrire

Jeudi 15 Novembre : Trouver l’âme sœur, c’est possible ? Les dessous de la compatibilité amoureuse
(30 Bd du général Leclerc, 59370 Mons-en-Baroeul) – 12 €
s’inscrire

Jeudi 13 Décembre : Développer des compétences de couple pour améliorer sa vie conjugale
(30 Bd du général Leclerc, 59370 Mons-en-Baroeul) – 12 €
s’inscrire

Jeudi 17 janvier 2019 : Détecter la manipulation malveillante et savoir y répondre.
(CCI = chambre de l’industrie et du Commerce de Lille – Pl. du Théâtre, 59000 Lille)
s’inscrire  – 12 €

 

ATELIERS – FORMATIONS

Stages d’Affirmation de soi 

Stages Couples

Stages de Méditation pleine conscience en Nature

Partagez

Bienveillance et méditation pleine conscience.

La détresse sociale induite par le rejet est atténuée par la pleine conscience.

méditation pleine conscience et bienvaillance

Martelli & Chester sont des chercheurs de l’université du Commonwealth de Virginie. Dans cette expérience, relatée en mai 2018, les participants sont sous un IRM au moment où  ils jouent à un jeu avec des personnes qui finalement les rejettent. Les auteurs montrent alors que des personnes qui se disent plus pleinement conscientes, ressentent moins de détresse que les autres lors de la situation de rejet social . Cette corrélation semble due, entre autres, à une moindre activation du cortex préfontal gauche ventrolatéral (VLPFC). Ce dernier est impliqué dans l’inhibition de l’affect négatif.
Ainsi, la pleine conscience permettrait une meilleure régulation émotionnelle.
lien vers l’article scientifique

Mais quel lien avec la bienveillance ?

La pratique de la méditation est particulièrement recommandée pour améliorer son équilibre psychologique. Les recherches sur le sujet sont nombreuses. Les thérapeutes l’utilise aujourd’hui fréquemment et y voient cliniquement les effets positifs. Elle fait son apparition depuis quelques années dans les entreprises. Ici, elle se montre efficace à garder sa posture bienveillante dans des situations de rejet social ou de malveillance.

La méditation pour la bienveillance

Les arguments précédents induisent naturellement que l’apprentissage de la méditation pleine conscience fasse partie du programme du renouveau bienveillant en entreprise construit par le Dr. Jean-Luc Beaumont. Cet outil permet une meilleure attention aux autres, de développer l’empathie et d’améliorer la gestion émotionnelle. Ces 3 compétences sont impliquées dans la capacité à devenir et rester bienveillant lors de nombreuses circonstances.

Notre expérience de quelques années maintenant sur le programme de CBA (communication Bienveillante et Assertive) nous démontre la nécessité de la pratique régulière de la pleine conscience.

Etude sur le lien entre bienveillance et pleine conscience

En janvier 2018, Bienveillus a fait une étude en interne comparant les participants à nos formations qui avaient arrêté la pratique de la méditation (groupe A) vs ceux qui continuait au minimum 3 fois 5 min. par semaine (groupe B). Cette recherche montre un effet significatif de la pratique de la méditation sur la bienveillance. En effet, les individus du groupe B sont considérés par leurs collègues comme plus bienveillants que ceux du groupe A. On ne peut bien sûr pas négliger l’effet éventuels de d’autres facteurs médiateurs. Ainsi, on pourrait considérer que les personnes qui ont adopté la méditation, étaient aussi des personnes qui étaient initialement plus bienveillants ou plus aptes à le devenir.

Perspectives

Nous avons débuté en mars 2018 une nouvelle recherche dans laquelle les biais relevés plus haut devraient être levés. Résultats vers janvier 2019…

Partagez

Pourquoi choisir la bienveillance pour l’entreprise d’aujourd’hui ?

On le sait aujourd’hui par de nombreuses recherches, les individus sont plus efficaces au travail (et dans la vie perso) quand

1- ils donnent du sens à ce qu’ils produisent. Ils doivent avoir la sensation de participer à un enjeu important. Plus cet enjeux est proche de ses valeurs (écologie, sociale…) et plus il y adhérera puissamment.

2- ils évoluent dans une atmosphère sereine, sécurisante et bienveillante (pas de crainte d’être jugés ni critiqués négativement par ses pairs ou par les supérieurs hiérarchiques)

3-ils ont une vision claire de l’objectif à long terme à atteindre. Dire à un salarié qu’il doit fabriquer telle pièce ou réaliser telle partie de programme n’est pas suffisant. Il faut lui expliquer dans quelle mesure cette pièce ou ce programme est le chaînon manquant pour atteindre tel objectif, le produit fini ou le logiciel final.

4 – ils ont le sentiment d’appartenance à un groupe, une équipe qui fait quelque chose ensemble, dans un même but et qui va apporter quelque chose à chacun, sans que personne ne soit lésé ou exploité.

les éléments précédents sont accentués chez les nouvelles générations Y et Z. En effet, d’une part celles-ci ne savent plus faire les choses sans les autres (ils ont été habitués à être en permanence en contact avec leurs amis, avec les sources d’informations (bonnes ou mauvaises), toujours en lien avec quelqu’un ou quelque chose…). D’autre part ce sont des générations qui ont appris a développer l’esprit critique donc ils sont en demande permanente d’explications et de justifications. Impossible de leur dire, comme à leurs aînés, « tu fais et tu te ne poses pas de questions ». Ensuite, ces nouvelles générations ont eu l’habitude d’une vie facile, pas de guerre, pas de restriction, ce que je veux je l’ai tout de suite, accentuée par un contexte sociétal de couples parentaux séparés qui abondent dans leurs sens de peur de les perdre. Et enfin, ils n’ont peur de rien à cause des raisons précédentes : ils n’ont pas été confrontés (en général bien sûr, il y a des cas particuliers qu’il ne faut pas négliger) aux difficultés de leurs aînés.

Alors pour recruter de jeunes diplômés, les entreprises ne peuvent plus miser ni sur la peur du chômage, ni sur le salaire. Il faut, à l’instar des grandes entreprises start-up à commencer par Google, proposer un CONTEXTE de travail. Ce contexte se résume à mon sens à un esprit de bienveillance c’est-à-dire à assurer le bien-être du petit nouveau, le salarié, le manager, sans entamer le bien-être de ceux qui sont déjà présents dans l’entreprise.

Un esprit de bienveillance c’est prendre en compte chaque individu, ses demandes et ses besoins. C’est être à l’écoute. Et pour revenir à notre énumération initiale des paramètres importants dans l’efficacité du travail, c’est permettre justement de prendre le temps pour l’autre de lui expliquer le sens du produit, de définir clairement les objectifs, les valeurs de l’entreprise, de lui assurer un climat de confiance et de sérénité et de lui proposer une intégration plus aisée dans un groupe soudé, compréhensif et empathique, en un mot  : bienveillant.

 

Partagez

Concilier performance et Bien-être au travail

Intervention de JEAN-LUC BEAUMONT sur BIENVEILLANCE et Performance

Flyer EVENT 2017

 

JEUDI 18 MAI 2017

Programme de l’EVENEMENT – LE CNAM DE LILLE

Comment concilier la performance et le Bien-être au travail ?

 

17h30 : Accueil des invités avec cocktail de bienvenue

18h00 : Explication du déroulement de l’événement et Présentation des intervenants

18h30 : Ouverture des tables rondes – 4 ateliers/tables rondes de 20 minutes

Divisées en 2 sessions vous permettant de vous ressourcer lors d’une pause café

Atelier 1 : La gestion du stress en entreprise.

  • VANCOMPERNOL Hélène, Psychologue du travail, Consultante en RPS, Doctorante en psychologie Sociale et du Travail
  • CLETY Henri, Docteur en psychologie du travail

Atelier 2 : La santé et la sécurité au travail – les Risques Psychosociaux.

  • EVAIN Bertrand, consultant en Santé Sécurité au travail chez SECAFI

Atelier 3 : L’impact de la communication du Bien-être.

  • MERTENS Marie-Cécile, Praticienne en relation d’aide, toucher massage.
  • BEAUMONT Jean-Luc, Docteur en psychologie, Directeur Général de BIENVEILLUS

Atelier 4 : Les sports et loisirs.

  • VAMPO Mégane, Responsable de Département Logistique chez Décathlon
  • PRESTIFILIPPO Julie, Ergonome et Responsable des évènements sportifs à l’entrepôt Décathlon

19h30 : Fin des tables rondes / remise des cadeaux

19h40 : Ouverture du buffet

20h00 : Clôture de l’événement

Partagez

La bienvenue bienveillance

Notre société est une nouvelle fois en pleine mutation. Les individus sont de plus en plus tournés vers eux-mêmes. Les sociologues, plus mesurés, appellent les nouvelles générations les « indépendants hédonistes ». Que ce soient les jeunes ou les moins jeunes, ils sont d’une part fort demandeurs de bien-être et requièrent de la bienveillance des autres mais d’autre part n’ont pas appris à en donner. Ajoutons que beaucoup se reposent sur les institutions, l’état ou leurs entreprises pour subvenir à leurs besoins et à leurs conforts de vie.

Dans ce contexte on voit se poursuivre très souvent des ambiances de travail délétères et une incapacité à y faire face. Pourtant, si elle veut attirer les talents et changer son image auprès des consommateurs l’entreprise devra évoluer pour proposer un fonctionnement structurel et managérial différent. C’est ce que font une partie des start-up puisqu’elles sont majoritairement créées par les générations Y et Z. Les autres entreprises devront s’adapter pour ne pas mourir. Pour favoriser ce changement, la bienveillance est la solution.

Partagez